Sacha Poignonnec, fondateur de Jumia : « Le e-commerce est un secteur prometteur en Afrique. Il revient aux Africains d’exploiter les opportunités de ce secteur »

Par Ismael Kambel,

De passage à Dakar, Sacha Poignonnec, co-fondateur de Jumia a tenu à partager son expérience avec un public composé d’étudiants, de professionnels et d’acteurs du e-commerce local.

À 37 ans Sacha Poignonnec est à la tête de la plus grande entreprise d’e-commerce en Afrique, créée en 2012 sous le nom d’AIG (Africa Internet Group) avec Jeremy Hodara (co-fondateur). En 2016, le groupe qui étend ses activités dans des domaines divers, et dans plusieurs pays peaufine sa stratégie en devenant Jumia Group. Un succès qui séduit de nombreux jeunes en Afrique, où ces deux pionniers du e-commerce sur le continent sont des exemples de réussite, dans un secteur qui il y a quelques années ne laissait paraitre aucunement un tel développement.

Le e-commerce apporte des réponses à des besoins des consommateurs africains. 

« Aujourd’hui, c’est une véritable aubaine que représente ce secteur. En tant que e-commerçant en Afrique, nous devons chaque jour penser à améliorer le quotidien des populations, et leur donner des raisons supplémentaires de choisir ce modèle de consommation », a lancé l’invité du groupe IAM (Institut Africain de Management) à son assistance.

En effet, le constat est tel que malgré une progression importante dans plusieurs pays du continent, notamment au Sénégal ou le groupe est présent avec plusieurs entités ( Jumia Travel, Jumia Food, Jumia…), le e-commerce n’est pas encore ancré dans les habitudes des consommateurs. Il est donc aujourd’hui prioritaire de développer des actions qui permettront aux Africains de bénéficier des avantages de ce secteur. Que ce soit dans les domaines comme l’hôtellerie, la restauration, la mode, l’électroménager, la santé, l’emploi… Les entreprises d’e-commerce apportent des solutions innovantes en adéquation avec les besoins des populations.

Croire en ses rêves

L’un des messages forts de Sacha Poignonnec à l’endroit de son public, composé en majorité de jeune a été basé sur la réalisation de ses rêves et aspirations. À partir de son expérience personnelle, celui qui est passé par Arthur Anderson et Mckinsey avant de se lancer dans l’entrepreneuriat raconte que les choses n’ont pas toujours été faciles. « J’avais des rêves tout comme vous, et je me suis lancé. Je n’avais pas plus que vous en avez, ma seule arme était mon désir de réaliser quelque chose qui me plaisait vraiment. Il faut croire en vos rêves et en votre capacité à les réaliser. Quand vous avez un projet, le choix de vos partenaires est important, il vaut mieux être seul que mal accompagné. Je n’avais pas plus que vous en avez, ma seule arme était mon désir de réaliser quelque chose qui me plaisait vraiment.
Quatre après sa création, Jumia est aujourd’hui la première licorne de l’e-commerce sur le continent avec une valorisation à 1 milliard d’euros.

I.K