Panama Papers et les grosses affaires du fils de Chadli Bendjedid

Le scandale soulevé par les Panama Papers touche plus qu'Abdeslam Bouchouareb. Il révèle que le fils du défunt ancien chef d'Etat Chadli Bendjedid, Tewfik, était en affaire avec l'avocat d'affaires tunisien et candidat à la présidence de son pays en 2014, Samir Abdelli.

Les Panama Papers ont donc fait sortir Tewfik Bendjedid de sa discrétion. Les Algériens vont désormais savoir que le fils de Chadli Bendjedid est dans le gros business au sud du pays, en entrant en association avec des firmes internationales comme Red Med. Photo : DR

Par Malik Moffok

Selon des documents publiés par le très sérieux site tunisien Ankyfada, les deux hommes se sont associés en 2007 dans Faygate corp qui est une société enregistrée au Panama, créée en novembre 2006 avec un capital de 10.000 dollars divisés en 100 actions. Elle cessera ses activités en octobre 2014, selon les documents publiés par Inkyfada. « En février 2007, un document de la HSBC Private Bank Suisse adressé à Mossack Fonseca demande ainsi l’émission de deux autres certificats d’actions. Un des certificats est établi au nom de Tewfik Bendjedid, domicilié à Alger, avec 60 parts, et un autre au nom de Samir Abdelli, domicilié à Gammarth, avec 40 parts. Comme pour l’affaire des Swissleaks, Samir Abdelli déclare qu’il était résident à Dubaï, à l’époque », précise ce site tunisien selon lequel Tewfik Bendjedid, qualifié de « très discret homme d’affaires », s’est associé avec les frères Fechkeur du groupe Red Med, un groupe spécialisé dans les prestations de services pétroliers dans le Sud algérien. Ce groupe, ajoute la même source, « possède également une petite compagnie aérienne, Red Star Aviation, spécialisée dans le transport du personnel des compagnies pétrolières ». C’est dire que Tewfik Bendjedid ne perd pas son temps dans les petites affaires, lui qui était déjà dans le circuit depuis les années 80, lorsque son défunt père présidait encore aux destinées de l’Algérie.

Pour Ankyfada, Tewfik Bendjedid « traîne une réputation sulfureuse » car « il est cité dans plusieurs affaires dont la plus célèbre est celle des détournements de plusieurs millions de dollars de la Banque Extérieure Algérienne, BEA, dans les années 80-90. Une affaire de laquelle il était sorti indemne. La relation entre le tunisien Samir Abdelli et Tewfik Bendjedid remonte à l’époque où le premier était l’avocat du second. Ainsi pour Samir Abdelli, interrogé le 29 mars dernier par Ankyfada, « la réputation sulfureuse de Bendjedid n’est que de l’histoire ancienne », assurant qu’il s’agissait « de vieilles histoires de plus de 20 ».

Les Panama Papers ont donc fait sortir Tewfik Bendjedid de sa discrétion. Les Algériens vont désormais savoir que le fils de Chadli Bendjedid est dans le gros business au sud du pays, en entrant en association avec des firmes internationales comme Red Med.

M.M

30 COMMENTAIRES

    • D’accord mais Mr Fechkeur était qu’un simple directeur d’IAP (naftogaz) à hassi-messaoud et c de là qu’il a connu tout le lobby étranger ?????

    • Najiba Bouterfas il a connu le lobby étranger puis ses fils ont travaillés comme des malades pour réaliser ce qu’ils ont réalisé aujourd’hui, il n’y a eu ni fraude ni trafique d’influence!

    • D’accord mais Mr Fechkeur était qu’un simple directeur d’IAP (naftogaz) à hassi-messaoud et c de là qu’il a connu tout le lobby étranger ?????

    • Najiba Bouterfas il a connu le lobby étranger puis ses fils ont travaillés comme des malades pour réaliser ce qu’ils ont réalisé aujourd’hui, il n’y a eu ni fraude ni trafique d’influence!

    • D’accord mais Mr Fechkeur était qu’un simple directeur d’IAP (naftogaz) à hassi-messaoud et c de là qu’il a connu tout le lobby étranger ?????

    • Najiba Bouterfas il a connu le lobby étranger puis ses fils ont travaillés comme des malades pour réaliser ce qu’ils ont réalisé aujourd’hui, il n’y a eu ni fraude ni trafique d’influence!

  1. Chadli Bendjedid que Dieu ai son âme, avait déclaré un jour après départ de la présidence que ses enfants étaient en chômage.

  2. Chadli Bendjedid que Dieu ai son âme, avait déclaré un jour après départ de la présidence que ses enfants étaient en chômage.

  3. Chadli Bendjedid que Dieu ai son âme, avait déclaré un jour après départ de la présidence que ses enfants étaient en chômage.

  4. Chaque Algérien a pu faire ce qu’il pourrait et en fonction de ce qu’il avait en sa possession !!! Personne n’est épargné . Cela pourrait s’appliquer à tous les pays du monde sans exception !! C une vérité , dissimulée avant , dévoilée aujourd’hui .

  5. Chaque Algérien a pu faire ce qu’il pourrait et en fonction de ce qu’il avait en sa possession !!! Personne n’est épargné . Cela pourrait s’appliquer à tous les pays du monde sans exception !! C une vérité , dissimulée avant , dévoilée aujourd’hui .

  6. Chaque Algérien a pu faire ce qu’il pourrait et en fonction de ce qu’il avait en sa possession !!! Personne n’est épargné . Cela pourrait s’appliquer à tous les pays du monde sans exception !! C une vérité , dissimulée avant , dévoilée aujourd’hui .

Comments are closed.