Compétitions africaines interclubs: pas de victoire algérienne au tour préliminaire aller

Compétitions africaines interclubs: pas de victoire algérienne au tour préliminaire aller

Impact24

ALGER- Les trois clubs algériens engagés dans le tour préliminaire de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) n’ont réussi aucune victoire lors des matchs aller et risquent de passer d’emblée à la trappe, notamment la JS Saoura et la JS Kabylie.

La JSS, et pour sa première participation internationale, n’a pu faire mieux qu’un nul à domicile contre les Nigérians d’Enugu Rangers (1-1). Un résultat par lequel le club du Sud-Ouest algérien a hypothéqué ses chances de qualification au prochain tour de Ligue des champions.

Les coéquipiers de Mustapha Djalit auront ainsi besoin d’un exploit pour déjouer les pronostics à l’occasion de la deuxième manche prévue pour dimanche prochain en terre nigériane (16h00 locales et algériennes).

Le club algérien se rendra vendredi prochain au Nigeria à bord d’un vol spécial, ce qui devrait épargner à ses joueurs une fatigue supplémentaire à même de lui jouer un mauvais tour.

« Nous avons désormais une meilleure idée sur l’adversaire. Nous allons jouer nos chances à fond, avec l’espoir de valider notre billet pour le prochain tour », a déclaré le coach de la JSS, Karim Khouda, à l’issue de la première manche jouée à Béchar.

Pour sa part, la JSK, le club algérien le plus titré sur le plan continental, a déçu plus d’un en s’inclinant lourdement sur la pelouse de Monrovia Club Breweries (Liberia) sur le score de 3 à 0, pour le compte de la Coupe de la CAF.

Une défaite ayant enfoncé davantage les  »Canaris » qui traversent une conjoncture très difficile sur le plan national, comme l’atteste leur peu reluisante 15e place au classement (avec deux matchs en moins).

Le club qui s’apprête à accueillir son troisième entraîneur cette saison, en la personne de Mourad Rahmouni, aura des difficultés pour renverser la vapeur dimanche prochain à Tizi Ouzou (18h00). Une éventuelle élimination pourrait néanmoins lui permettre de se concentrer pleinement sur son principal pari, à savoir le maintien parmi l’élite qu’il n’a jamais quittée depuis sa montée

en 1969.

 

Le MC Alger peut encore espérer

 

Les chances du MC Alger, le deuxième représentant algérien en Coupe de la CAF, sont en revanche grandes pour passer ce tour. Les Algérois n’auront besoin que d’une petite victoire par 1 à 0 pour accéder au premier tour, et ce, après leur défaite dimanche à Accra contre les Ghanéens de Bechem United (2-1).

Le but inscrit par Mohamed Seguer devrait ainsi avoir son pesant d’or lors du match retour, samedi prochain au stade 5-juillet d’Alger (20h30), même si l’entraîneur du MCA, Kamel Mouassa, qui a vécu une mésaventure durant cette sortie avec son joueur Abdelmalek Mokdad (les deux hommes en sont arrivés aux mains) a estimé que les siens avaient la possibilité de sceller le sort de la qualification au Ghana « au vu des nombreuses occasions manquées en première période notamment ».

Le quatrième représentant algérien sur la scène africaine cette saison, en l’occurrence l’USM Alger, a été exempté du tour préliminaire de la Ligue des champions.

L’Algérie s’est illustrée dans les compétitions interclubs ces trois dernières années. En 2014, l’ES Sétif avait remporté la Ligue des champions, alors que l’USMA a perdu la finale de la même épreuve lors de l’édition suivante.

Même sort réservé au MO Béjaïa en finale de la Coupe de la CAF-2016.

Source APS